Skip to content

Le Retour des nains de jardin

par Guy Ciancia le 26 mars 2016

En cette année 2016,  à Roubaix, le 32 mars tombe le 2 avril.

– En 2006, je transformai L’Internationale (composée par Pierre Degeyter) en  Internationale des nains de jardin (paroles ici). À seules fins de rappeler que cet hymne révolutionnaire avait été chanté pour la première fois en 1888 à Lille. Et pour le plaisir des nanophiles roubaisiens, de plus en plus nombreux, au rassemblement picaresque du 32 mars. Le 11 mars, la chorale du Grand Bazar de Wazemmes m’avait accompagné lors de la répétition de cette nouvelle version.

– Le 32 mars 2007, nous avons chanté une Brabançonne des nains de jardin aux paroles relookées. Mais aussi, la même année, en compagnie des duettistes helvètes Plonck et Replonck, La Raurassienne des nains de jardin, adaptation libre de l’hymne de leur canton de La Chaux-de-Fond.
– En 2008, ce fut la Chanson du Décervelage des nains de jardin (paroles ici) que j’interprétai accompagné par Gérard Buisine, à Paris, devant un public de pataphysiciens. La mélodie est celle de La Valse des Pruneaux de Charles Pourny.
– En 2009, les nains de jardin désertaient sur l’air bien connu de Boris Vian. Avec l’accord de Madame Ursula Vian.
– En 2010, La marche des nains de jardin parodiait L’Hymne des Palotins, un autre classique du Collège de ‘Pataphysique. Mais Didier Lejeune vivait à Dieulefit. Pas de 32 mars à Roubaix jusqu’à…

– Cette année 2016 où ce sera un blues intitulé P’louses des Nains de jardin.

Une grande partie de ces hymnes sera interprétée à la librairie «  Autour des mots », place de la Gare, à la fin du défilé, vers 19 heures.

Je profiterai de mon passage dans cet endroit sympathique pour dédicacer mon livre  Lille en Mai, Chroniques anarchistes, éditions Passez Muscade, 2015.

Pas encore de commentaires

Répondre

Note : le XHTML est autorisé. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à ces commentaires via RSS